... Un petit peu d'auto promo : j'ai consacré cet article, dans "Les Echos" d'aujourd'hui, aux vidéoprojecteurs miniatures, qui pourront être utilisés à partir de 2008/2009 avec des téléphones mobiles, mais aussi d'autres appareils nomades (lecteurs MP3, caméras numériques, laptops...

Les usages sont prometteurs : projeter sur un mur blanc un document de travail, des photos, des vidéos, voire un match de foot... Les principaux clients visés sont « les adolescents, qui pourront partager leurs photos et jeux vidéo, mais aussi les professionnels pour leurs présentations, ou encore les utilisateurs d'iPod », estime Matt Nichols, porte-parole de Microvision. « Les utilisateurs pourront transformer un événement solo en événement social et partager directement le contenu de leur mobile », précise Tim English, directeur marketing de Digislide. D'autres estiment même que cela pourrait donner un coup d'accélérateur à la télévision sur mobile, actuellement limitée par la taille des écrans.

Parmi les quelques start-ups qui ont déjà des prototypes et cherchent à vendre leur technologie aux constructeurs, et promettent des images fluides et de bonne qualité, citons le Pico P de Texas Instruments, utilisant sa technologie DLP (« Digital Light Processing »), l'australien Digislide, a dévoilé il y a plus d'un an son système Digismart, l'américain Microvision, le japonais Stanley Electric, ou encore l'entreprise britannique LightBlue Optics et l'université de Cambridge. Aucun n'évoque le coût de ce nouveau produit, mis à part l'australien Digislide, qui l'estime à 200 dollars...

image Microvision Image Microvision