La chaîne de télévision publique néerlandaise BNN fait dans l'ultra trash : elle va diffuser ce vendredi Big donor show, une émission de télé-réalité au cours de laquelle une femme atteinte d'une tumeur au cerveau inopérable choisira parmi trois candidats la personne à qui elle fera don d'un de ses reins. L’émission a été conçue par Endemol, la société de production de John De Mol, inventeur de Big Brother. Une émission qui relève du "service public" pour qu'une chaîne publique la diffuse ??

Forcément, cela a fait l'objet d'échanges animés au Parlement néerlandais. Au-delà de l'atteinte à l'éthique médicale, la question était également de savoir s'il était tout simplement légal. Le ministre de l'Education Ronald Plasterk a déclaré que ce programme "violait l’éthique"... mais il refuse de censurer l'émission, liberté des médias oblige.

La polémique est énorme. Et du coup, le coup de pub pour Endemol non moins énorme. Reste à savoir si une chaîne française ira jusqu'à racheter les droits de rediffusion de cette émission - qui risque fort de cartonner sur les sites de partages de vidéos...

Mise à jour samedi 2 juin 14h00 : l'émission était en fait un canular, par lequel la chaîne publique déclare avoir voulu alerter l'opinion publique sur le manque criant de dons d'organes... Hier soir, à la fin de l'émission, Patrick Lodiers, le présentateur du "Big Donor Show" , a révélé que la "donneuse" d'organe était en fait une actrice. "Nous aussi, on trouve que cela va trop loin", a-t-il expliqué à l'antenne. Procédé sans doute efficace... et joli coup de pub pour BNN. Reste que les trois receveurs d'organes sont des "vrais receveurs", sélectionnés parmi 25 pour l'émission. Plus inquiétant encore, toutes les chaînes du monde ont relayé la polémique naissante cette semaine, mais personne n'aurait imaginé que l'émission n'irait pas jusqu'au bout. Parce que l'on est désormais prêts à accepter de tout en trash TV ?

Source : dépêche AP