Un modèle économique émergeant pour la vidéo à la demande ? Comme le signale le newsletter de Télérama d'hier matin, "alors que nous, Français, devrons payer pour télécharger le dernier épisode de la nouvelle saison de Heroes en VOD", aux US, les producteurs testent le business model de séries accessibles gratuitement en VOD... à condition d'accepter de regarder la pub qui les accompagne.

La chaîne NBC, qui produit la série, va s'y essayer, dans le cadre de son nouveau service, NBC Direct, par lequel elle proposera sur la Toile une semaine après diffusion avec The Office ou les facéties de l’animateur star Jay Leno . Mais cette gratuité a un prix : des écrans de pub seront insérés dans ces vidéos. Et sept jours après le téléchargement, le fichier s’autodétruira. Même stratégie chez ABC qui proposera Lost : les disparus et Grey’s Anatomy gracieusement dès novembre sur le portail AOL Video.

Un modèle éco susceptible de décoller en France ? Pas sûr : cet été, M6 a proposé la série Sex and the city en VOD gratuite, avec de la pub. L'échec a été total. TF1 annonce pourtant qu’il va diffuser la saison 2 de Heroes moins de 24h après sa diffusion à la TV américaine sur le site Tf1vision.fr au tarif de 2,99€/épisode (il existe aussi des packs). Même si les fichiers seront disponibles toujours sur le web de manière gratuite (illégale certes mais gratuite) .