Etes-vous prêts à coller votre bébé de six mois devant la télé ? C'set hallucinant, pourtant certains producteurs semblent y croire : la chaîne BabyFirst, née en 2004 aux Etats-Unis, déboule le 16 octobre sur les petits écrans français, via le pack famille de CanalSat. Déjà présente dans 28 pays, elle sera sans pub, proposera des programmes pour les plus petits, dans des formats très courts (2 à 7 minutes) Son crédo : des programmes très courts, des couleurs vives et des mouvements lents. Pour endormir les petits ou les bercer d'illusion ? Très pédagogique, la chaîne explique doctement sur son site web en quoi ses programmes sont une source de communication, d'interaction, d'apprentissage.. pour les tout-petits.

Pour se prémunir contre les critiques, CanalSat a déjà fait savoir qu'elle s'est entourée d'un conseil d'orientation, où siègent des experts de la petite enfance Une chose est sûre, on voit de plus en plus émerger des chaînes ciblées par tranches d'âge. Et cela est récent : en 2005 encore, il était peut-être trop tôt lors que TPS a tenté l'expérience - avortée - en proposant dans un format similaire « Baby TV ». Il y avait déjà Piwi, Tiki, Canal J... Et certaines réussites telles que Gulli, un des succès inattendus sur la TNT.

Pourtant, le slogan de BabyFirst, "Regardez votre bébé s'épanouir", me laisse circonspecte. Un enfant peut-il vraiment apprendre les formes, les cris des animaux et les noms des vêtements grâce à une télévision? Ou les parents risquent-ils surtout de voir leur bébé s'abrutir de manière précoce devant la télé ? Surtout, ils sont voués à être figés devant la télé, dans un âge ils découvrent comment interagir avec les autres. N'est-ce pas autour d'eux, et dans des livres spécialement conçus, que les tout-petits apprennent à toucher, à sentir, à entendre ?