J'évoquais il y a quelques semaines la fascination impitoyable des paparazzis, de la gutter press (et des lecteurs...) pour le processus d'autodestruction de Britney Spears. Il y a quelques jours, Ariel Wizman évoquait rapidement sur Canal + le fait que l'ex-starlette fait la couv' du très intello mensuel The Atlantic, qui titre son numéro d'avril sur "The Britney show".

Et on apprend au passage, dans cet article passionnant, que c'est un Français qui la haute main sur le business (assez glauque) des nombreuses photos de Britney Spears prises à la sauvette. Il s'agit de François Navarre, en Une du Los Angeles Times il y a près d'un an : diplômé de Normale Sup (la Rue D'Ulm mène à tout...), cet ancien photographe freelance pour Le Monde a créé l'agence de paparazzi très controversée (et la plus lucrative de LA) X17, qui s'est justement spécialisée dans "l'actu" autour de Britney Spears.

A voir aussi à ce sujet, ce billet très documenté d'Emmanuelle Richard, journaliste correspondante à Los Angeles.

Et ce docu vidéo de The Atlantic sur les relations complexes entre Britney et les paparazzis.