Les tensions sont encore vives au sein du groupe Les Echos (un de mes principaux employeurs), comme le montre cette dépêche AFP d'hier (merci Benoît pour l'info) : François Lenglet et Marie-Paule Virard, directeur de la rédaction et RC du mensuel Enjeux-Les Echos, ont annoncé hier qu'ils faire jouer leur clause de session et quitter le mensuel. Alors qu'ils étaient chargés d'élaborer une nouvelle formule pour Enjeux, attendue cet automne, quelques semaines après Erik Izraelewicz, parti rejoindre La Tribune, ils quittent donc à leur tour le navire, "après quatre mois d'un dialogue extrêmement difficile à établir" avec la nouvelle direction du groupe, précisait François Lenglet.

Une info plutôt préoccupante, alors que j'avais déjà entendu, l'été dernier, des rumeurs pas forcément très bonnes à propos de l'avenir du mensuel Enjeux - Les Echos, confronté à la concurrence de L'Expansion, Challenges, et d'autres...

Dans un communiqué émis hier, les syndicats et la société des journalistes (SDJ) du groupe Les Echos, "comptent bien que dans les deux cas la procédure de désignation des futurs directeurs de rédaction respecte strictement les accords d'indépendance signés". Ces accords prévoient notamment l'accord d'administrateurs indépendants au conseil de surveillance, qui n'ont pas encore été nommés et un droit de veto des rédactions. Et soulignent le "profond malaise" qui règne actuellement en interne. Enfin, Ils s'inquiètent en outre du flou entourant l?avenir d?"Enjeux", mais aussi du site web, de Série Limitée, et prennent acte de la fermeture des chaînes Premium sur le site. A suivre...