iteleradio.JPG

Pas eu le temps de revenir sur cela plus tôt dans la semaine, mais donc, la chaîne d'info continue iTélé (filiale de Canal +) donnait ce mardi 17 novembre le coup d'envoi de iTélé Radio, initialement annoncée par septembre. Un chantier de grande ampleur, qui représente un investissement de 2 millions d'euros.

L'initiative est originale : plutôt que de se contenter de lancer leur propre webradio, ils ont fait appel à la start-up Goom Radio, qui réalise actuellement 30 émissions quotidiennes sur ses 25 radios thématiques différentes, dédiées aux divers genres musicaux (pop, hits...), relatait Les Echos de mercredi. De fait, depuis son lancement en 2008 par Emmanuel Jayr et Roberto Ciurleo (deux ex-NRJ), la start-up, qui a levé 12,2 millions d'euros, s'est spécialisée dans la conception de radios sur mesure pour des marques. Des médias et sites d’information (LePost, i-Télé, Têtu) ou des entreprises commerciales (Nike, SNCF, SFR) figurent ainsi parmi ses clients.

L'idée étant de pouvoir proposer les contenus de la marque iTélé déclinés sur plusieurs supports. Les programmes de la chaîne d'info sont donc accessibles sur le Web, les postes de radio connectés à Internet, ainsi que les téléphones mobiles.

En toute logique, la radio numérique reprend des contenus de la grille des programmes de la chaîne, adaptés par une quinzaine de journalistes de Goom, d'après Les Echos. Les programmes sont accessibles en streaming ou à la demande. Mais la valeur ajoutée est que l'auditeur peut accéder, par ce nouveau canal, à des programmes inédits. L'auditeur peut même composer son programme personnalisé, avec des infos qui l'intéressent, mais aussi des musiques de son choix. Une option assez osée de iTélé (puisqu'elle sort, de facto, du schéma tout-info par ce biais), qui espère ainsi attirer des jeunes auditeurs, dont des ados, familiers de la musique à la demande.

Qu'est-ce que cela donne ? Elle est encore en phase bêta, comme précisé en page d'accueil (on notera d'ailleurs qu'elle est hébergée sur le site de Goom Radio). Beaucoup de fonctions communautaires ("Deviens fan", "Partage cette radio"), et donc, la possibilité de personnaliser sa radio ("Clone cette radio", "Enregistre tes shows"). Et beaucoup de contenus "dont dans "La radio news"). Le risque étant qu'iTélé dilue un peu son identité de chaîne d'info ?

En tous cas, elle a adopté une voie très différente de ses concurrentes, comme LCI, qui a lancé une radio numérique sur un schéma tout info plus classique. LCI Radio a d'ailleurs décroché une fréquence numérique, après s'être bien préparée, avec une véritable grille de programmes radios dédiés, conçus par les journalistes maison : avec 'La French connection' en tech (à laquelle j'ai le plaisir de participer de temps à autre), "LCI Game Club", "Police justice"...