Vu chez l'ami Guillaume Grallet, les applications mobiles, qui vont cartonner, comme l'expérimente déjà Apple (j'en ai parlé ici et entre autres), pourraient s'étendre... au domaine X.

On le sait, le X a fait les beaux jours du Minitel (Rose), et des débuts du web. Dans le domaine des applis mobiles, historiquement, Apple ne valide pas les applications "pour adultes" pour son AppStore. Mais d'autres s'y intéressent déjà, et comptent bien en lancer sur d'autres plateformes, dont Android (puisqu' il n'y a pas de filtrage des applications lancées sur l'Android Market). Reste à voir si, lorsque cela émergera réellement, il n'y aura pas un filtrage d'une manière ou d'une autre. Un industriel y va d'ailleurs déjà de son petit buzz sur la Toile :