Bon je sais le titre est un peu provoc' ;-), mais je pense qu'il résume bien une tendance qui s'affirme dans un domaine jusque là peu concerné par cette forme de segmentation marketing : les boissons gazeuses. La distinction homme/femme, témoin d'un autre temps et supprimée au nom d'un principe d'égalité ou de modernité, refait surface chez Coca Cola et Pepsi, comme le souligne le cabinet de veille BandG dans un de ses derniers billets.

Vous avez tous vu la campagne de pub pour la boisson gazeuse aromatisée Taillefine (Danone), avec des jeunes femmes de 25-30 ans - le coeur de cible du produit, donc. Plus récemment, Coca-Cola a annoncé le 18 janvier 2007 l'arrivée de son Coca Zero, un Coke light sans calories (... enfin presque, puisqu'il contient 3 Kcal / litre contre 2 pour le light , comme le rappelle Wikipedia), spécifiquement destiné aux hommes, avec une campagne de pub très "mec", et un habillage du produit ad hoc. Cible : des 18-24 ans, forcément hédonistes, voulant prendre soin d'eux, se faire plaisir, sans effort et sans se priver des bonnes choses de la vie, précise Coke.

Cette semaine, Pepsi lui répond avec son Pepsi Light annoncé pour mai prochain. Un Pepsi aux couleurs très... féminines : une étiquette et un bouchon roses... Une boisson gazeuse, zéro calorie forcément, aux arômes de fruits (citron vert/ananas, fraise des bois/groseille, orange/pamplemousse) qui, destinée d'abord aux femmes, va entrer en concurrence directe avec le Taillefine Fiz citron/citron vert de Danone. Et des contenus revus à la baisse : des canettes de 25 centilitres en lieu et place des traditionnelles de 33. cl. Parce que les filles boivent moins que les garçons ? Après la période metrosexuelle, les pros du marketing semblent donc s'être remis à la distinction homme / femme.

Coke_zero.jpg