Le chiffre surprend, et on peut comprendre que les Américains soient sous le choc : ce sont désormais 30 % d'entre eux qui sont obèses, et 65 % ont une surcharge pondérale ! Concrètement, au pays de l'Oncle Sam, un tiers de la population a donc un indice de masse corporelle supérieur à 30. Un homme de 1,75 m est concerné au-dessus de 92 kilos. Et l’obésité massive concerne dorénavant 5 % de la population.

Inquiétant, d'autant que cette évolution a été fulgurante. Ainsi l’obésité concernait "seulement" 23 % de la population au début des années 90, et 56 % étaient alors en surpoids.

Pour lutter contre ce fléau, les pouvoirs publics ont pris le taureau par les cornes, et imposé une mesure assez révolutionnaire : l'affichage obligatoire des calories dans les menus des fast-food. C'est une première. Cette nouveauté fait suite à des mois de résistance et de lobbying acharné de la part des chaînes de fast-food.

Mc Donald's et Burger King ont dévoilé leurs nouveaux panneaux d'affichage. Avec 1 130 calories pour un menu classique - hamburger, frites et soda. Peut-être de quoi encourager les clients à préférer une salade ?

Voici ce que cela donne...

Mc Donald's