Cela ne vous aura pas échappé, Audrey Tautou incarne Gabrielle Chanel dans dans Coco avant Chanel, film d'Anne Fontaine sorti ce 22 avril. Film où elle incarne un personnage marquant dans l'histoire de la mode, de la création, un destin particulier, mais ne représente (évidemment) pas la marque Chanel.

C'est peut-être un simple hasard, mais de ce cas il me paraîtrait très bien calculé ;). D'ici quelques jours, on verra aussi la comédienne dans une des plus grosses campagnes de pub du moment de l'industrie du luxe. Le 10 mai, à quelques semaines de la fête des mères, elle sera la nouvelle égérie... du N°5 de Chanel. Car elle a aussi été retenue pour ce casting publicitaire. Elle succède à de nombreuses autres comédiennes (Carole Bouquet, Nicole Kidman...) pour incarner le parfum le mieux vendu de Chanel. Mais là, c'est la première fois qu'une actrice promeut une marque qu'elle 'incarne' aussi par le biais de son dernier personnage au cinéma. Malin. Et mélange des genres pour la comédienne ? On a parlé maintes fois de ces stars hollywoodiennes qui deviennent des porte-marques, quitte à empiéter sur les plate-bandes des mannequins, et gagnent plus d'argent par leurs juteux contrats publicitaires que leurs rôles dans des films. Mais on atteint là une dimension inédite.

A partir du 5 mai, on verra donc Audrey Tautou dans un spot publicitaire, Train de nuit, tourné par Jean-Pierre Jeunet qui se déroule au bord de l'Orient Express. Ce spot sera dévoilé dans une version de 2’30 sur le site dédié au n°5, et dans un format de 60 et 45 secondes pour les pubs diffusées en télévision et au cinéma, comme le précise le blog Buzz2luxe. Une pub-court métrage qui s'avère être une superproduction, avec un tournage de 3 semaines et qui a monopolisé près de 250 personnes.