XXI

Le projet, ambitieux, avait été lancé début 2008 par Laurent Beccaria, un jeune éditeur à l’origine de la fondation des édition des Arènes, avec plusieurs journalistes, dont des plumes venues du Monde et du Figaro (avec notamment Patrick de Saint Exupéry), et des plumes moins connues. Bonne nouvelle, un an et demi après son lancement, il vient de décrocher un prix Albert Londres pour un reportage exigeant consacré au Zimbabwe de Robert Mugabe, sous la plume de la journaliste pigiste Sophie Bouillon.

Au passage, autre bonne nouvelle, le prix Albert Londres consacre de plus en plus des journalistes indépendants : Alexandre Dereims, récompensé pour son film de 52 minutes "Han, le prix de la liberté", est lui aussi journaliste indépendant, et réalisateur, souligne l'AFP.

L'occasion pour moi de revenir sur XXI, que je n'avais pas encore présenté ici : c'est un magazine pour le moins atypique : ce magazine de reportages, sans publicité, a misé sur le haut de gamme : en papier glacé et à couverture cartonnée, il profite d'une maquette très élégante, et est vendu 15 € exclusivement en librairies. D'un genre inédit, il comporte grands reportages sur plusieurs pages, reportages photo, récits sous forme de BD... Il privilégie le journalisme de récit, qui implique parfois pour le lecteur de s'accrocher - ce qui devient inhabituel, alors que le Net entraîne de plus en plus des habitudes de lecture-zapping. Avec pour prolongement ce blog, qui vient de s'associer à Arte Radio pour proposer des contenus radios. Sa ligne éditoriale ? Exigeant, il revient sur des conflits trop souvent ignorés, notamment en Afrique noire. Les concepteurs de ce journal trimestriel, édité quatre fois par an, le définissent ainsi : « les lignes de frontière ont explosé entre le roman, la bande dessinée, le polar, la photographie, le documentaire et le journalisme ».

Belle réussite - le journal affichait déjà sa rentabilité début 2009. Alors que la presse écrite traditionnelle se remet en question actuellement.. Qui montre qu'il y a encore des créneaux pour d'autres types de presse. A vous d'aller jeter un oeil, d'apprécier, d'aimer, de feuilleter, de déguster...