Beaucoup d'actualité médias en ce moment, notamment en télé, où c'est la fin de la "saison" comme l'on dit dans le petit milieu des médias... On parle (de nouveau) de l'arrêt éventuel de l'émission Arrêt sur images, où Daniel Schneidermann décrypte chaque dimanche midi, depuis plusieurs années sur La Cinquième, l'actualité vue par les médias, surtout audiovisuels. Indispensable et de service public pour les uns, agaçante (à l'image de son animateur) pour les autres, l'émission n'a jamais eu une forte audience, mais sa notoriété est indéniable. Or, elle pourrait ne pas être reconduite en septembre prochain, comme l'a annoncé Daniel Schneidermann dans la dernière édition de cette saison, diffusée ce midi - sachant que l'émission est enregistrée vendredi soir. Son dernier billet sur BigBangBlog, le blog collectif des trois principaux animateur d'Arrêt sur images, daté de ce dimanche, semble laisser croire que l'émission ne serait pas reconduite. Tandis que le journaliste Gilles Klein y consacre ce long billet, qui semble parfois prendre un caractère d'attaque personnelle... Personnellement je pense que ce serait un grand manque dans le paysage audiovisuel français si cette émission , sans autre équivalence à ma connaissance, venait à disparaître. Les autres émissions consacrées à l'actu des médias (+ Clair sur Canal +, ou encore Morandini ! sur direct 8) n'abordant souvent que l'écume de l'actualité du petit milieu de la télé. A suivre ces prochains jours, donc...

mise à jour le 19 mai : l'arrêt de l'émission est confirmé, France 5 a déclaré vouloir la remplacer par... une émission de décryptage des médias, en reprenant le concept archi-connu et banal d'une table ronde de chroniqueurs et journalistes. Le couperet est tombé hier après-midi, France 5 invoquant la nécessité de renouveller sa grille d'émissions, et Schneidermann des motifs politiques, d'après cet article de Libération.

Après 12 ans, cette émission disparaît donc du PAF. Personnellement, ça me touche beaucoup, car je m'intéresse de près à la vie des médias, et ce concept de décryptage des images était assez unique, éclairant, faisait réfléchir. Plus grave, il n'existe aucune autre émission de décryptage de ce type, même sur les chaînes du câble. Reste à espérer qu'une nouvelle émission de ce type apparaîtra dans les programmes de rentrée.