Facebook, nouveau vivier de candidats pour les recruteurs ? J'y ai consacré une enquête, parue dans Les Echos d'aujourd'hui (accessible en ligne gratuitement à partir de demain mercredi, ).

Les points-clés : Facebook commence à attirer les recruteurs, notamment parce qu'il constitue un vivier d'étudiants et de jeunes diplômés, qui y sont faciles à contacter, étant souvent membres de groepes créés sur FaceB par leur entreprise ou leur école. Contrairement à une idée reçue, je ne pense pas que Facebook restera longtemps - même si c'est peut-êtr encore le cas, en tous cas en France - un vivier pour des profils high tech, puisque des grandes écoles "classiques" commme Sciences Po, HEC ou Centrale y ont déjà leurs groupes...

Autre fait, comment les réseaux professionnels (LinkedIn, Viadeo , xing notamment) s'adaptent : soit en créeant eux-mêmes des services parfois dans l'esprit FaceB (notamment le news feed, adopté par Xing et IlnkedIn), soit... en rejoignant des structures concurrentes : je pense bien sûr à Open Social, projet de réseau social lancé par Google, avec LinkedIn, MySpace et Hi5 entre autres. A suivre aussi, le service d'applications ouvertes InApps lancé par LinkedIn, dont je parle .