L'info reste à confirmer, mais d'après Gabyu, lefigaro.fr lancerait cette semaine son réseau social, soit un outil permettant aux lecteurs du site de communiquer entre eux, comme l'aurait annoncé son directeur délégué des nouveaux médias Bertrand Gié à la conférence Digiworld de l’IDATE la semaine dernière. Il faut dire que le Figaro mise beaucoup sur son site : outre les 60% de chiffres d'affaires assurés par la publicités, il en tire 10% de son CA web par la vente de contenus, et 20% par des partenariats commerciaux avec des voyagistes, fleuristes... Ce à quoi s'ajoutent les rachats de deux pépites, des sites commerciaux culturels, Evene.fr et Ticketac.fr.

Initiative à suivre, encore naissante, empruntée par quelques rares médias : ainsi, le New York Times s'est aussi doté il y a quelques mois de son propre réseau social, TimesPeople, où les lecteurs peuvent partager et commenter articles, vidéos, diaporamas, billets de blogs, ratings... Ce serait même une des voies pour les media à suivre dans leur stratégie Internet, souligne l'Idate dans son rapport sur le sujet publié en avril dernier. "Acteur communautaire par excellence dans l'univers du papier,la presse dispose grâce aux réseaux (professionnels, sociaux) d'un moyen de prolonger cette fonction sur Internet", précise l'Institut. Qui évoque la voie des réseaux sociaux locaux, déjà empruntée par la presse régionale - à ce titre, l'initiative de Paris Normandie de créer des espace communautaires, sous la houlette de mon confrère Sébastien Bailly, est remarquable. Autre voie suggérée, celle de création de réseaux sociaux professionnels, à l'instar du Financial Times avec son club professionnel autour des telecoms, des médias et des nouvelles technologies.