Autre nouvelle pierre dans la stratégie de diversification 2.0 du Figaro, esquissée avec le lancement de son espace communautaire, et de la diversification de ses activités (avec le rachat de plusieurs sites tels que Ticketac.com), dont je parlais , le quotidien a annoncé fin décembre le rachat de Vodeo.tv, via The SkreenHouse Factory, sa filiale dédiée aux développements numériques liés à l'audiovisuel. Plus précisément, il a racheté la Banque Audiovisuelle, entreprise qui édite le service de vidéo à la demande Vodeo.tv.

A la clé pour le Figaro, la plateforme Vodeo.tv dispose d'un catalogue d'environ 4500 contenus. Et lui permettra d'accélérer sa mutation vers la vidéo en ligne, et d'enrichir ses différents sites de contenus vidéo accessibles à la demande. Clairement, il s’agira ainsi de proposer ces contenus de qualité aux 10 millions de visiteurs uniques que comptent les sites du Figaro chaque mois. "C'est un nouveau modèle économique qui vient compléter les revenus tirés de la publicité et du commerce en ligne", indiquait aussi le quotidien. Une manière, aussi, de tenter d'anticiper les craintes d’une année 2009 délicate pour les revenus publicitaires sur le web...