wad40.jpg

Pour la couv' de la semaine, petit focus cette fois sur ce magazine underground, (et par conséquent ;) on ne peut plus branché. WAD (au sous-titre explicite, ''We'ar different'') fête actuellement ces dix ans de parution : ce magazine dédié à la monde urbaine, créé par Bruno Collin et Brice Compagnon, s'est lancé en 1998 sur un créneau alors inédite, seuls la haute-couture ayant les grâces des éditeurs dans l'univers de de la mode. Un magazine de niche ? Pas si sûr. Il aurait une diffusion payante de 250 000 exemplaires.

Bruno Collin, issu de la presse féminine, et Fred Compagnon, directeur de casting, misent dès le début sur le streetwear, qui mêle jeans trop larges, baskets, sweats à capuche, hip-hop et musique électro. Leur premier numéro,d'une centaine de pages, lancé en 1999, sera en rupture de stocks "dès la première semaine de parution", racontent Les Inrocks de cette semaine dans un long papier laudatif.

Le magazine, à vocation internationale (il est publié aussi en anglais), aura toujours une longueur d'avance sur les tendances, la mode, la musique et le design. Il comporte ses propres codes visuels, comme ses Unes qui ne comportent jamais de mannequins, de vêtements ou de visages, mais uniquement des parties du corps. Histoire de se démarquer des magazines de mode (trop) classiques.