photook.jpg

Eh oui, cette-fois ci j'ai décidé de vous parler de La Vie, qui se définit comme un "hebdo chrétien d'actualité". Je le lis assez rarement - en fait quand je suis de passage chez mes parents - mais c'est un bon canard qui mérite à être davantage connu. Mine de rien, cet hebdo se porte bien: intégré au sein du groupe Le Monde depuis le rachat par ce dernier du groupe La Vie / Télérama, c'est un des rares titres à avoir été bénéficiaires en 2009.

En termes de ligne éditoriale, il incarne très bien la mouvance progressiste (de gauche) au sein des catholiques. Détrompez-vous, le titre n'est pas si poussiéreux qu'il peut en avoir l'air à première vue... N'hésitant pas à prendre ses distances, à l'occasion, envers la ligne officielle de L'Eglise (par exemple lors du débat du PACS, ou face à la position de Jean-Paul II sur les capotes).

Là, La Vie a sorti une enquête de fond, comme on en voit très rarement dans la presse catho. D'ailleurs, la couv' accrocheuse - ce qui n'est pas dans leurs habitudes - est à l'avenant : sur fond noir, avec la photo d'un Jean-Paul II vieillissant entouré de prêtes assez space, l'hebdo annonce une enquête exclusive sur "comment quatre Papes se sont fait berner". Il revient sur le mouvement des ''légionnaires du Christ'', une très discrète mouvance au cœur d'un scandale qui a explosé ces derniers mois, au point d'éclabousser le Vatican même. Le leader de cet étrange mouvement, Marcial Maciel, qui est parvenu à garder les faveurs du Vatican durant 60 ans, était coupable d'abus sexuels, de pédophilie, de plagiat, d'omerta, de manipulations diverses, de détournements de fonds et corruption...

L'hebdo ne prend pas de gants dans cette enquête au long cours, très riche, et passionnante. On y découvre donc les dessous du mouvement des Légionnaires du Christ, qui a bénéficié d'une incroyable indulgence de l'Eglise, et qui est très structuré: international, avec 70 000 membres implantés dans 22 pays, avec des centres d'études, une branche laïque, Regnum Christi, une agence de presse, Zenit...

Un vrai travail d'investigation. D'autant que celle-ci, en creux, remet profondément en cause les méthodes du Vatican. Une enquête qui pourrait contribuer à une dissolution de ce mouvement, exigée par l'hebdo dès son edito. Chapeau donc...