Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 17 octobre 2007

Poweo retire précipitemment sa pub avec Sébastien Chabal

Poweo, l'opérateur "alternatif" d'électricité dirigé par Charles Beigbeder, espérait surfer sur la vague de la Chabalmania, dans la lignée de la popularité de Sébastien Chabal et du Quinze de France de rugby... Raté. Et à double titre.

D'abord bien évidemment à cause de l'échec de l'équipe française face à la Grande-Bretagne samedi dernier. Mais surtout à cause du caractère pour le moins maladroit du spot publicitaire, diffusé sur Internet . Qui avait déclenché la fureur de plusieurs blogueurs, comme Cyrille Chaudoit sur Veille2Com. Pour preuve, le Google bombing contre Poweo (tapez "irresponsable"...), et même les 2 groupes Facebook dédiés ("Il faut interdire la Poweo avec Chabal pour le bien des enfants" 315 membres il y a quelques jours, et "La pub Poweo doit être retirée").

Explication : cette pub a été conçue à la va-vite par l'agence de pub Hémisphère droit, dirigée par Franck Tapiro (qui a travaillé avec Nicolas Sarkozy pendant la campagne électorale, avant d'en être écarté - l'univers impitoyable de la politique...). L'opérateur d'électricité entendait capitaliser sur sa nouvelle star, Sébastien Chabal, d'autant qu'il était le premier annonceur à avoir signé un contrat avec lui. Pour bénéficier d'un buzz maximum, le spot a été diffusé sur le site officiel Poweo.com, ainsi que sur Dailymotion et Youtube... Le film, avec pour slogan "Mais où Sébastien Chabal va-t-il puiser toute son énergie"?, montre le rugbyman puisant son énergie... en mettant ses doigts dans une prise électrique alimentée par Poweo. Le pire étant que l'opérateur tente piteusement de se rattraper avec un packshot de fin recommandant aux parents "d'installer des cache-prises" pour la sécurité des jeunes enfants. Alors qu'il se tire déjà une balle dans le pied en montrant le rubgyman en train de faire un geste pour le moins périlleux... Les protestations ont été faites auprès de Poweo, via divers blogs et sites, ainsi qu'auprès du Bureau de Vérification de la Publicité (BVP), qui a tenté de rattraper le coup en expliquant que ce spot uniquement destiné au net, n’aurait eu "aucune chance de recevoir un avis positif". CQFD.

jeudi 14 juin 2007

Des "antipub" lancent l'Observatoire Indépendant de la Publicité

Initiative intéressante, l'atelier « Publicité et Environnement » de l'Alliance pour la Planète (association proche des antipub, à l'origine de Résistance à l'agression publicitaire) annonce la création d'un Observatoire Indépendant de la Publicité (OIP).

"Il se donne pour missions :

- d’assurer une veille sur l'activité publicitaire en France et de fournir une réflexion critique sur la publicité ; - de lancer des alertes à l'encontre des publicités irresponsables en matière d'environnement ; - de présenter chaque année un rapport public "Publicité & Environnement » ; - d’utiliser tout recours contre les publicités non conformes à la réglementation ; - de décerner des prix aux campagnes publicitaires les plus irresponsables en matière d'environnement", précise l'association dans un communiqué.

L 'Alliance pour la Planète fait campagne depuis décembre 2006 pour la création d'une autorité administrative indépendante (AAI) afin d'encadrer légalement les messages publicitaires.

A noter, parmi les soutiens à cette structure, Corinne Lepage, avocate, et Florence Amalou, journaliste au Monde, où elle a longtemps suivi l'actualité relative à la pub, et traite maintenant de sujets conso/environnement. Et 34 associations, dont WWF, Action Consommation, Greenpeace France, ; Réseau Action Climat (RAC), et Résistance à l’agression publicitaire. Le lancement de l'OIP se veut distinct de l'étude conjointe du Bureau de vérification de la publicité (BVP) et de l'ADEME, présentée ce 14 juin lors du forum du BVP et visant à évaluer un corpus de publicités sur le thème de l'environnement dans le but de mettre à jour la recommandation « développement durable » du BVP.