Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 17 octobre 2011

Les annonceurs (et les diffuseurs) sommés de baisser le son à la télé

110629_04z95_moto_bruit_4.jpg

Une victoire pour les antipub ? En tous cas, un coup dur pour les annonceurs. Après trois ans (!) de négociations avec les associations de consommateurs et structures représentant les annonceurs, le CSA vient de publier un avis loin d'être anodin, qui somme les chaînes de télévision de baisser durant les pubs TV. Ou plus exactement, d'aligner leur volume sur celui des programmes TV.

Cela ne vous aura pas échappé, à chaque intermède publicitaire, le volume de votre téléviseur augmente brutalement. Logique, la loi interdisait pourtant aux annonceurs (et aux diffuseurs...) que le volume sonore des pubs dépasse celui des programmes TV. Seulement voilà, les annonceurs avaient tôt fait de contourner cette obligation: "notamment depuis l'avènement du numérique et l'utilisation, par les publicitaires, de la technologie dite de la " compression ". Empruntée à l'industrie musicale, elle permet de gonfler l'intensité sonore sans pour autant augmenter le volume", apprend-t-on dans cet article du Monde.

Là, le CSA a donc décidé de mettre les choses au clair dans cet avis. Bon, pas d'affolement pour les annonceurs, ces mesures prendront effet trèèès progressivement. Les chaînes et annonceurs devront baisser le son à partir du 1er janvier 2012. Ce n'est qu'à partir de 2013 qu'ils seront soumis à cet impératif, que le "son publicitaire" ne dépasse plus celui des autres programmes. Mais mine de rien, d'ici là, les annonceurs devront adapter leurs pubs à cette nouvelle donne, et... réenregistrer les sons de leurs anciens spots.

Au passage, les chaînes sont aussi concernées - même si elles ont semblé se défausser du côté des annonceurs, par leur rôle de diffuseur, elles seront au moins responsables d'un point de vue technique. D'ailleurs, dès le 19 décembre, le son devra être homogène entre les chaînes. Du boulot en perspective pour celles-ci, qui vont devoir reprendre le calibrage sonore de tous les programmes,

vendredi 16 mai 2008

Vers une interdiction des chaînes pour bébés ?

J'en parlais il y a quelques mois dans ce billet, les chaînes pour bébés Baby First et Baby TV , ont été lancées en France. Avec toutes les questions éthiques (et d bon sens !) que cela soulève...

Or, ces chaînes destinées aux enfants de 6 mois à 3 ans (sic) ont été clouées au pilori par un groupe de chercheurs, dans un rapport remis au ministère de la Santé, estimant que ces chaînes ne sont pas bonnes pour les enfants de moins de trois ans. Un rapport qui vient d'être transmis au CSA. Et selon la newsletter spécialisée Satellifax, le CSA, de son côté, vient de contacter son homologue anglais, car ces deux chaînes diffusées en France émettent depuis la Grande Bretagne.

A suivre... Je reviendrai sur cela ces prochains jours, d'autant que je m'intéresse de près au plan que concocte actuellement les ministères de la Santé et de la Culture pour encadrer la pub télévisée diffusée pendant les programmes pour enfants.

dimanche 9 décembre 2007

Le call-TV a-t-il de l'avenir ?

Dans les programmes parfois étranges de la télé-poubelle, les programmes et les chaînes de call TV sont assez représentatifs. Vous savez, ce sont ces programmes de télé-tirelire, sur lesquels on tombe parfois en zappant tard le soir sur des chaînes secondaires de la TNT, comme RTL 9, avec les "Appels gagnants" et autres monstruosités, tenus pas une animatrice au décolleté plongeant, qui attire le chaland en lui faisant miroiter une (modeste) somme d'argent s'il résout une énigme simpliste, par téléphone ou SMS - surtaxé évidemment.

Ils commençaient à envahir nos écrans, or il semblerait que le Conseil supérieur de l'audiovisuel se soit réveillé ait décidé de mettre le holà. Désormais, tous ces programmes devront indiquer au téléspectateur comment se faire rembourser les frais engagés — cette information devant être diffusée dans des caractères identiques à ceux du numéro du service lorsque celui-ci est présent à l'écran, soit tout le temps. Ca permettra de ne plus voir la tronche de la présentatrice en somme, tant l'écran est déjà saturé d'infos (voir image) Autre bonne nouvelle, JET (site encore en ligne ), la chaîne de call TV lancée par TF1 il y a quelques mois, a cessé d'émettre la semaine dernière, après avoir cumulé une perte de 20 millions d'euros (sic). D'autres émissions pourraient suivre, comme "L'appel gagnant" de RTL 9. Preuve que la connerie n'est pas toujours payante ;).

image_call_TV_.jpg