Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 11 avril 2008

Comment l'IGN est devenue une entreprise

J'en ai parlé à plusieurs reprises dans des articles (comme ici pour Les Echos) et dans ce blog, l'Institut géographique national a su effectuer un virage à 360 degrés pour son image de marque, en quelques années, du statut d'établissement public un peu poussiéreux publiant de bonnes vieilles cartes routières, à celui de structure innovante et branchée. Grâce au lancement de ses deux produits-phares, son GPS Evadeo et le Geoportail, qui lui permet de titiller sérieusement Google Earth. Et au fait que l'IGN a ainsi su capitaliser sur son trésor de guerre, son fonds de cartes numérisées. Le tout au prix d'une petite révolution managériale en interne, comme j'en parle dans un long papier dans L'Entreprise d'avril. Donc à vos kiosques :)

Autre news d'importance, cette semaine, Microsoft a signé un accord avec l'IGN pour zoomer sur la France. Dans les faits, les images de l'IGN seront accessibles en mai sur Virtual Earth, la plate-forme de Microsoft sur Internet qui veut concurrencer Google Earth. Ce partenariat de cinq ans permettra à Microsoft d'exploiter sous licence les images aériennes de l'IGN sur l'ensemble du territoire national dont les départements et les territoires d'outre-mer. Preuve, en tous cas, que la guerre de la cartographie numérique est lancée...

lundi 26 novembre 2007

L'IGN lance son GPS Evadeo co-brandé avec Ushuaïa

Ça y est, à un mois de Noël, l'Institut géographique national lance les hostilités sa campagne de pub pour promouvoir son dernier-né, la dernière version de son GPS, co-brandée avec.... Ushuaïa, la marque de l'émission-phare de TF1 orientée "nature", de plus en plus déclinée à toutes les sauces, allant du gel-douche à l'agence de voyage pseudo-tourisme équitable... Une marque d'ailleurs géree de près par TF1 Entreprises/

C'est bien sûr la démarche marketing de l'IGN qui est intéressante dans cela : j'avais entendu parler de ce partenariat dès cet été, lorsque j'avais consacré un papier dans les Echos sur le virage high-tech de l'IGN consultable ). Mais le virage en recherche et innovation de l'IGN est aussi remarquable, avec son Evadeo et le Geoportail. De cette manière, l'IGN capitalise la numérisation de son énorme fonds de cartes routières.

Sorry pour la qualité moyenne de la photo, prise à l'arrache avec mon appareil photo (de 2 megapixels pourtant...) intégré à mon portable

25112007270.jpg

Màj du 2 décembre : à voir le blog dédié au GPS Evadeo, qui vient tout juste d'ouvrir, consultable - merci à son concepteur de me l'avoir signalé !

dimanche 2 septembre 2007

Comment l'IGN se convertit à la culture d'entreprise

Boulot prenant et beaucoup d'imprévus ces derniers jours, j'ai un peu délaissé le blogging.. Mais me revoilà :) En cette rentrée, je vais vous épargner les sujets déjà éculés sur la politique-people (encore que... je suis en train de lire le bouquin de Yasmina Reza sur Nicolas Sarkozy, très orienté sur ce thème des politiques - people/stars, j'y reviendrrai dans quelques jours...). En revanche, un sujet qui me semble intéressant : comment plusieurs entreprises publiques, les Epic (ces fameux Etablissements publics à caractère industriel et commercial, une de ces curieuses exceptions françaises - voir cette définition chez Wikipedia) se convertissent à la culture d'entreprise, en dégageant des bénéfices... parfois au prix d'un changement de mentalité en interne, et de méthodes de management importées du secteur privé.

J'ai abordé ce sujet à propos de l'IGN dans cet article pour la rubrique marketing des Echos. Ce qui est passionnant est comment l'Institut géographique national, longtemps perçu comme poussiéreux (connu pour se classiques cartes routières) a mis une dose d'innovation et de marketing dans ses méthodes... D'où des petits succès comme le Geoportail, ou encore le GPS par lequel l'IGN rentabilise ses fonds de cartes numérisés.

Mieux encore, on peut transposer ce schéma à d'autres établissements publics : je pense notamment à l'INA, ou encore à Météo France.