Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 7 décembre 2008

Les Français vont-ils continuer à consommer high tech en cette fin d'année ?

couv Fig high tech

La question mérite d'être posée, alors qu'avec la crise économique et financière, les Français rognent leurs dépenses depuis septembre. Cela va très probablement se répercuter sur leurs achats en vue des fêtes de fin d'année. Je me posais la question pour les produits high tech, qui est devenu ces dernières années un des postes principaux de dépenses pour les Français pour leurs cadeaux de fin d'année. J'ai collaboré au supplément high tech du Figaro, Désirs numériques, paru le 27 novembre - un hors-série qui passe en revue les dernières nouveautés, tant en produits qu'en usages. J'y ai fait un focus sur le nomadisme urbain (article accessible ). Un supplément que les quotidiens et hebdos publient traditionnellement en fin d'année, un peu avant les fêtes. Bref, un supplément qui incite les lecteurs à consommer ;).

Les consommateurs vont-ils aussi se serrer la ceinture pour offrir des cadeaux à leurs proches en cette fin d'année ? Pas si sûr... Un de mes frères me disait dernièrement que le "sentiment de crise" présent chez les Français (y compris ceux qui n'ont pas été dramatiquement affectés, pour leur emploi par exemple) est aussi psychologique, et que les médias en sont probablement responsables... Il n'a probablement pas totalement en la matière. Peut-être que dans ce contexte morose, les consommateurs vont être repris, au moins temporairement, par une frénésie d'achats - un exutoire, une manière de dire F**k la crise. Peut-être même que l'on achète davantage de produits high-tech, comme les PC, les baladeurs numériques ou les consoles de jeux : de fait, dans une étude récente, l'Association américaine des produits électroniques de grande consommation (CEA) affirmait que la crise économique pousse les consommateurs à rester chez eux pour faire joujou avec leurs nouvelles acquisitions. Les ventes de télévisions à écran plat ont progressé de 40% en un an, et les fabricants de jeux vidéos prévoient des ventes supérieures à celles de l'an dernier pour les fêtes de fin d'année.

A voir si cela est vrai en France, où selon une étude de Médiamétrie, les Français dépensent en moyenne 2 270 euros par an dans les nouvelles technologies et les médias (presse, cinéma, musique), hors redevance audiovisuelle. Retour sur cela début 2009...

lundi 19 février 2007

cosméto & culpabilité

L'industrie de la cosméto a peut-être trouvé un nouveau créneau, celui de la culpabilisation, comme le fait remarquer le cabinet de veille B & G (Black & Gold), dans une de ses newsletters toujours pertinentes. La presse féminine vient de relayer avec bien peu de distance ;) la dernière trouvaille à prétention high tech de l'industrie cosméto : Expertise 3, un spray commercialisé par Clarins, censé faire écran contre les effets des ondes électromagnétiques. Original non ? La "recherche Clarins" (leur cellule R&D je suppose) estime ainsi qu'il y a un lien entre l'accélération du vieillissement de la peau et l'exposition aux ondes électromagnétiques artificielles produites par les équipements nécessaires à la transmission des sons et des images. Brr, flippant non ? Après les dérégulations thermiques, même les ondes émises par notre mobile ou notre ordinateur portable pourraient avoir un effet sur notre peau, que l'on pensait pourtant pourvue d'une "barrière naturelle". C'est bien connu, le marketing consiste à surfer sur les tendances pour créer des besoins là où il n’y en avait pas. Clarins a en plus l'habileté de "s'emparer de la toujours très efficace idéologie de l'invisible menaçant, d'autres noteront au passage la progression de l'idée de la responsabilité individuelle", souligne B&G.

Une tendance à suivre de près, un peu dans la lignée du nutritionnellement correct (j'y reviendrai ces prochains jours), ou de la cosméto médicale - comme Danone avec son dernier-né, Essensis, recèlerait ainsi des vertus cosmétiques et permettrait de "contribuer à la qualité de la peau", comme j'en parlais .