Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Gilles Klein

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 8 septembre 2009

Le photojournalisme, "en soldes" ou engagé ?

Je parlais récemment, dans ce billet, de la situation préoccupante que connaît actuellement le photojournalisme, mise en exergue par le festival Visa pour l'image, qui se déroule en ce moment à Perpignan.

Mon confrère Gilles Klein, journaliste indépendant (il collabore notamment à Arrêt sur images, en version web), qui a un long passé de photographe de presse, dresse un constat dans ce billet,, qui n'est guère optimiste sur l'évolution du métier. Et d'écrire :

Les journaux négocient des forfaits mensuels ou annuels pour accéder aux images d’actualité. Certaines agences soldent tandis que des journaux demandent, en fin d’année, une ristourne, un pourcentage sur le chiffre d’affaires qu’ils ont apporté à telle ou telle agence. Une sorte de rétro-commission. Entre les photographes maison payés au mois, et les forfaits, plus les banques d’images à bas prix pour les photos d’illustration (photos hors actu) il reste très peu de place pour les commandes, les sujets originaux, du coup ceux qui étaient dans des agences et n’y sont plus (ex Gamma, ex-Sygma et autres) souffrent. Gagnent peu ou très peu. Font moins de sujets et doivent se débrouiller pour les financer.

De fait, j'avais entendu des échos similaires. Au sein du groupe où je travaille, non seulement L'Express, comme il l'écrit, mais aussi les sites L'Express.fr et L'Expansion.com on négocié des contrats sous forme de forfaits pour accéder au fil d'images (en plus du fil d'actus) de Reuters, pour des tarifs qui ont bien changé ces dernières années... Et dont les photographes n'ont sans doute pas connaissance.

Du coup, on croise de plus en plus de photographe d'agences qui, pour certains, ont réussi à obtenir un CDI avec un salaire confortable. Ils travaillent en shootant le plus vite possible, restent quelques minutes sur le lieu d'un événement, d'une conférence de presse, et repartent aussitôt. On est loin du reportage d'antan... J'ai eu l'occasion de discuter avec un photographe d'agence dernièrement : no comment sur ces conditions, il gagne bien sa vie et préfère se poser le moins de questions possibles.

La plupart des "vrais" photojournalistes sont, soit au sein d'une agence classique pour les quelques chanceux, soit travaillent en indépendants, au sein d'un collectif (comme Tendance floue, ou le collectif plus général Fédéphoto), ce qui leur permet d'avoir un pouvoir de négociation plus important auprès des journaux.

Certains continuent d'avoir de vrais projets journalistiques de fond. En la matière, un des ouvrages les plus excitants et les plus attendus du moment à mon sens est Un nouvel art de militer (sortie octobre 2009), fruit d'une enquête du journaliste Sébastien Porte et du photographe Cyril Cavalié, connu notamment pour son travail sur les divers mouvements et réseaux militants (à voir, le blog dédié à cet ouvrage).

Jeudi Noir, Déboulonneurs, Brigade activiste des clowns, Désobéissants, Anonymous... Il passe en revue pas seulement les divers mouvements militants, mais les formes de militances même, au-delà des formes traditionnelles que sont la grève ou la manifestation : une nouvelle génération de militants, ayant un goût prononcé pour l’humour et les mises en scènes spectaculaires, et un sens manifeste de la créativité dans l’action.

Cyril m'a fait l'amitié de me transmettre quelques-unes de ses photos issues de cet ouvrage. Que je dévoile donc ici, en avant-première.

Stagiaires Cyril Stagiaires - Photo Cyril Cavalié

Poesie_verte.jpg Poésie verte - © Cyril Cavalié

Plaquage cyril Plaquage - © Cyril Cavalié

cyclonudiste Cyril Cyclonudiste - © Cyril Cavalié

RESF Cyril RESF - © Cyril Cavalié

mercredi 1 juillet 2009

Voir en avant-première sur Internet les Unes des media

lavoixdunord-newscover.jpg

lesechos-cover.jpg

lacroix-cover.jpg

Ce service m'a fait penser à Gilles Klein, fan des couv' de quotidiens en ce moment sur son blog... Revue2presse.fr est un site qui affiche sur une même page les "unes" des journaux quotidiens du matin (dont les régionaux), en avant-première, avant leur sortie en kiosques. Ou quand le Web anticipe sur le papier, paradoxe de l'exercice... Avec par exemple ces Unes attendues demain matin. Le site propose également différentes catégories couvrant l'ensemble de la presse française (200 titres référencés), de l'hebdomadaire au mensuel.

dimanche 24 février 2008

MyPhotos.fr, ou comment Samsung s'essaie au site photo communautaire

Vu via ce billet de NetEco, Samsung vient tout juste de lancer un site consacré à la photo, MyPhotos.fr.

L'initiative est assez innovante à mon avis : Samsung veut par ce biais fédérer une communauté de passionnés de photo. Et a donc ouvert plusieurs rubriques : un peu sur la modèle de Flickr, La France en images est une carte qui bénéficie d'une fonction de géolocalisation des photos. Chaque internaute est donc libre d'y poster ses photos prises dans une certaine région... Pour l'instant, forcément, toutes les régions n'y ont pas encore leurs photos L'espace Photoblogs recense tous les blogs photos (ou photoblogs, enfin cela revient au même ;), c'est aussi une plateforme de blogs où on peut créer le sien gratuitement. Je n'ai pas encore testé ce service, mais je me demande s'il y a les outils spécifiques à un blog photo, et surtout assez d'espace - mais je suppose que le serveur est prévu pour... Enfin, on y trouve un blog officiel, animé par Gilles Klein, ancien photographe chez Sipa, ancien journaliste, un des fondateurs du défunt Pointblog (comme j'en parlais ), par ailleurs blogueur et . Sur ce blog, il donne des conseils pratiques sur l'utilisation des appareils, des éléments sur l'histoire de la photo....

Reste à voir si cette plateforme tiendra ses promesses, l'un des objectifs vitaux de MyPhotos.fr étant bien sûr de se constituer une communauté active, et pas uniquement des possesseurs d'un appareils Samsung. Pour en faire, éventuellement, par la suite, des clients captifs ;). En tous cas, à ma connaissance, c'est la première fois qu'une marque lance une initiative de ce genre, dont une plateforme de blogs dédiée à rassembler des blogueurs sous l'ombrelle de sa marque... Par le même coup, Samsung (marque de produits high tech généraliste, pour mémoire), cherche à se légitimer sur le créneau de la photo pour amateurs éclairés, face à Canon et autres Nikon.

Il sera dur pour MyPhotos.fr (qui n'en demeure pas moins un site de marque, propriété de Samsung) de rattraper en notoriété des sites photo communautaires tels que Flickr, Picasa (créé par Google) ou encore DeviantART.

dimanche 17 juin 2007

"Arrêt sur images" à l'arrêt

Beaucoup d'actualité médias en ce moment, notamment en télé, où c'est la fin de la "saison" comme l'on dit dans le petit milieu des médias... On parle (de nouveau) de l'arrêt éventuel de l'émission Arrêt sur images, où Daniel Schneidermann décrypte chaque dimanche midi, depuis plusieurs années sur La Cinquième, l'actualité vue par les médias, surtout audiovisuels. Indispensable et de service public pour les uns, agaçante (à l'image de son animateur) pour les autres, l'émission n'a jamais eu une forte audience, mais sa notoriété est indéniable. Or, elle pourrait ne pas être reconduite en septembre prochain, comme l'a annoncé Daniel Schneidermann dans la dernière édition de cette saison, diffusée ce midi - sachant que l'émission est enregistrée vendredi soir. Son dernier billet sur BigBangBlog, le blog collectif des trois principaux animateur d'Arrêt sur images, daté de ce dimanche, semble laisser croire que l'émission ne serait pas reconduite. Tandis que le journaliste Gilles Klein y consacre ce long billet, qui semble parfois prendre un caractère d'attaque personnelle... Personnellement je pense que ce serait un grand manque dans le paysage audiovisuel français si cette émission , sans autre équivalence à ma connaissance, venait à disparaître. Les autres émissions consacrées à l'actu des médias (+ Clair sur Canal +, ou encore Morandini ! sur direct 8) n'abordant souvent que l'écume de l'actualité du petit milieu de la télé. A suivre ces prochains jours, donc...

mise à jour le 19 mai : l'arrêt de l'émission est confirmé, France 5 a déclaré vouloir la remplacer par... une émission de décryptage des médias, en reprenant le concept archi-connu et banal d'une table ronde de chroniqueurs et journalistes. Le couperet est tombé hier après-midi, France 5 invoquant la nécessité de renouveller sa grille d'émissions, et Schneidermann des motifs politiques, d'après cet article de Libération.

Après 12 ans, cette émission disparaît donc du PAF. Personnellement, ça me touche beaucoup, car je m'intéresse de près à la vie des médias, et ce concept de décryptage des images était assez unique, éclairant, faisait réfléchir. Plus grave, il n'existe aucune autre émission de décryptage de ce type, même sur les chaînes du câble. Reste à espérer qu'une nouvelle émission de ce type apparaîtra dans les programmes de rentrée.