Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Google Street View

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 19 juillet 2009

Twitter + Google Street View = Stweet

stweet.JPG

Voyager dans les villes du monde entier tout en twittant, le rêve des accros à Twitter... C' est désormais possible avec Stweet (contraction de Street et Tweet). Un mash-up issu de la rencontre entre le site de géolocalisation Google Street View et celui de microblogging Twitter.

L'innovation : sur cette application reposant sur l'API de Google Maps, l'internaute peut poster en direct son commentaire de 140 caractères. L'interface donne un accès à plus de vingt villes dans le monde. J'aime par exmeple beaucoup cette vue d'une des rues de New York. On appréciera la possibilité d'avoir une vue à 360° à partir de la photo, en quelques clics de souris, avec le petite navigateur en haut à gauche.

Pour choisir une ville, on peut passer par le menu en haut de page, mais le choix est limité (20 villes actuellement). Mais en bas de page, un champ permet de taper le nom d’une ville et le pays.

Une expérience qui est l'œuvre de l'artiste Internet Albertine Meunier, du collectif Welovethenet, qui s'est déjà illustrée avec Google Search History.

lundi 6 avril 2009

Des habitants de Broughton chassent Google de leur rue

C'est sans doute une première. Qui pourrait créer des émules. Ouest France révèle que des habitants du village de Broughton, dans le sud de l'Angleterre, ont refusé Google Street View, ce logiciel qui fournit des photos interactives des rues des villes... avec les effets pervers, en termes de défenses de données personnelles des individus, que cela implique, comme je l'expliquais dans ce billet. Vendredi dernier, sur l’antenne de la chaîne BBC, un habitant a raconté comment lui et ses voisins ont réussi à bloquer le véhicule de l’employé de Google et à l’empêcher de filmer, y voyant "de la violation de vie privée". De fait, pour enrichir ses bases de données cartographiques, Google dépêche un peu partout des camionnettes spécialises pour filmer les rues des diverses collectivités. Cette action rappelle que Street View est une initiative de Google, à laquelle les individus sont en droit de s'opposer...

vendredi 17 octobre 2008

Google street View, l'oeil trop intrusif de Google

Visiter virtuellement Paris, Lyon ou Marseille, c’est possible depuis la semaine dernière sur Internet grâce à Google Street View, qui permet de se promener dans une ville grâce à une multitude d’images à 360 degrés, à coup de clics et de zooms. Chaque rue a été numérisée, dont 2 250 km de rues photographiées par les petites voitures de Google, rien que sur Paris.

Six villes de France pour commencer : Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Marseille et Nice. Là où des images sont disponibles, la carte de Google Maps colore les rues en bleu. Jusqu’à présent, Street View ne fonctionnait que pour les Etats-Unis et depuis peu en Australie et au Japon.

Mais un point risque de devenir très problématique : Street View est parfois très intrusif en photographiant des gens dans la rue ou des voitures. Pour éviter les procès, Google utilise désormais un logiciel qui « floute » automatiquement les visages et les plaques d’immatriculation. Un particulier peut aussi formuler directement une demande auprès de Google s’il ne souhaite pas que la photo de sa maison y apparaisse. Or, les images n'étant pas vérifiées par des employés de Google, le floutage a parfois des ratés. D'autant que les caméras inquisitrices peuvent avoir enregistré des endroits privés, jardins, garages dont la porte était ouverte, intérieur d'une maison, etc. Là non plus, Google ne vérifie rien. C'est aux utilisateurs et aux personnes qui se sentiraient trop espionnées de signaler « une image inappropriée ». A suivre, donc...

Google St View Le Vieux Port, vu de la Canebière, à Marseille.