Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - communication politique

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 22 avril 2008

Claude Gassian, photographe officiel de Carla Bruni-Sarkozy

Carla Bruni

Déjà Cécilia Sarkozy, en son temps, s'était dotée de son photographe attitré, en choisissant le très people - Star Ac' Philippe Warrin, auteur de la photo officielle du président, comme j'en parlais dans ce billet..

Cette fois, c'est Carla Bruni-Sarkozy, dont on dit qu'elle maîtrise à la perfection les plans de com', qui a choisi le sien. Il s'agit de Claude Gassian, 58 ans, surtout connu pour ses clichés sur le rock (de Goldman, Miossec, Mathieu Chedid, Telephone en leur temps, les Stones), qui dit voir rencontré Carla en 2002 lors de l’enregistrement de son album, "Quelqu’un m’a dit". Et être à l’origine des photos promotionnelles, ainsi que pour l'album "No promises". Là, il a fait ses débuts "officiels" lors de la visite d'Etat du couple Sarkozy à Londres, fin mars, après avoir réalisé les photos du fameux entretien-fleuve de L'Express du 24 janvier.

mercredi 19 mars 2008

Un conseiller pour surveiller l'image du président sur le Web

Je me devais d'aborder cet aspect institutionnel / communication politique : en plus de son très attendu secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, maroquin récupéré par l'ancien socialiste Eric Besson, l'Elysée s'est aussi doté d'un... conseiller pour la stratégie de buzz du Président sur le web ;)

Plus sérieusement, lors du remaniement ministériel annoncé hier, le pôle Internet de l'Elysée vient d'être enrichi d'un nouveau conseiller qui surveillera le buzz fait autour du président sur le Web. L'heureux élu est Nicolas Princen, 24 ans, diplômé de Normale Sup et de HEC. Il avait déjà travaillé sur NSTV, la web-TV de campagne de Nicolas Sarkozy. Il aura donc pour charge suivre l'opinion publique sur le Web, la jauger, et évaluer ses conséquences sur l'image du chef de l'Etat.

Bref, il y a du boulot, au vu des précédents un peu ennuyeux de l'image de marque de Nicolas Sarkozy, entre le "casse toi pauvre con" au Salon de l'Agriculture, un stylo plaqué or glissé discrètement dans la poche, un regard appuyé dans le décolleté de la petite amie de Leonardo di Caprio… Toutes des images captées par des webcams, et rediffusées illico sur Dailymotion et autres YouTube.

Alors, Nicolas Princen, LA Nouvelle star ? ;) En tous cas, le nouveau conseiller de notre président s’est déjà vu consacrer deux groupes sur Facebook, "Nicolas Princen et sexy" et le "groupe des gens qui pensent que Nicolas Princen, l’Oeil de Paris, devrait surveiller le monde entier". Alors que se multiplient déjà les articles, les vidéos, les forums, cela ne semble pas prêt de s’arrêter.

La "mission Oeil" de Sarkozy, un aperçu là...


Surveiller le Net "Mission Oeil de Sarkozy" Nicolas Princen

mercredi 30 mai 2007

Des "pressions" de Rachida Dati sur Paris-Match ?

C'est en tous cas ce que relate cette dépêche AFP ("La SDJ de Paris-Match proteste contre des "pressions" de Rachida Dati").

L'actuelle ministre de la Justice aurait exercé des pressions contre l'hebdo pour éviter la publication de "photos de jeunesse" malgré l'aval de son père, dénonce la Société des journalistes (SDJ) de Paris-Match. Ces photos n'ont finalement pas été publiées, sur décision de la direction du groupe Lagardère Active.

J'avais vu durant la campagne des présidentielles Rachida Dati (alors porte-parole de Nicolas Sarkozy et présentée comme valeur montante au sein de la jeune garde de l'UMP) invitée dans l'émission "En aparté" sur Canal +. Rachida Dati avait parue très choquée lorsque Pascale Clark a diffusé une ancienne photo de famille la représentant enfant avec sa famille, elle avait même pleuré en direct sur le plateau - par émotion, gêne ou d'autres raisons, en tous cas sur le cas cela l'avait humanisée, même si c'était assez étrange. Alors qu'en temps normal elle donne l'impression de beaucoup maitriser son image. Sur le coup je m'étais demandé si Pascale Clark l'avait consultée avant l'émission pour diffuser cette photo, vu à quel point elle était décontenancée. Cela expliquerait peut-être son refus de diffuser des photos de famille dans un titre de presse mag à grande diffusion.

En tous cas, là, pour Paris-Match, j'imagine que cet épisode va s'ajouter à la tension interne qui semble déjà régner au sein de la rédaction - avec pour dernier précédent le dossier consacré à la famille Sarkozy dans le n° de la semaine dernière, qui était d'une incroyable complaisance, dont pour les photos ;)

A propos de Rachida Dati, d'après la dépêche AFP, "les photographies publiées (ndlr: dans la prochaine édition) sont celles qui ont été sélectionnées par la Chancellerie", souligne la SDJ".

vendredi 25 mai 2007

"Les politiques rajeunissent sur papier glacé" (20 minutes)

Certains critiquent encore les quotidiens gratuits, il n'empêche, je trouve qu'ils s'améliorent, notamment "20 minutes". Allez jeter un oeil à ce billet très drôle, assez incisif, qui ironise sur les clichés "so glamour" et à la Kennedy de la famille recomposée Sarkozy, publiés dans le dernier n° de Paris-Match, qui semblent avoir été un peu retouchés... "Cécilia, 50 ans, a perdu ses rides et tous ont les yeux émeraude, comme si un rayon vert les avait éblouis", s'amuse 20 minutes. A l'origine de ces photos... Philippe Warrin, le nouveau protégé de Nicolas et Cécilia Sarkozy, comme j'en parlais . Je vous recommande d'ailleurs de consulter son book en ligne, qui est assez... vulgaire édifiant. On est loin du photojournalisme...

Au passage, parmi les nombreux commentaires sur la photo officielle du président Nicolas Sarkozy, une rumeur circule avec insistance sur un forum de discussion de journalistes, selon laquelle la photo officielle (prise avec un appareil numérique, forcément), aurait été retouchée.

lundi 21 mai 2007

Philippe Warrin, photographe people de Sipa, pressenti pour la photo officielle de Sarkozy

20070522sarkophotoofficielle.jpg

Pour la traditionnelle photo officielle du nouveau président de la République, qui sera présente dans toutes les mairies et écoles, Nicolas Sarkozy aurait fait appel au photographe Philippe Warrin, de l'agence photo Sipa, connu pour ses photos people. Dernièrement, il avait notamment réalisé des photos prises le soir du second tour au QG de campagne de Nicolas Sarkozy et au Fouquet's et publiées dans Paris-Match. Cela constitue peut-être un premier pas pour qu'il devienne un des photographes plus ou moins attitrés pour suivre le nouveau président, un peu comme Elodie Grégoire l'était ces dernières années.

En tous cas, la démarche de la part de Nicolas Sarkozy est significative, car le choix - rendu public - du photographe chargé de la photo officielle est un révélateur de l'image que tout président veut donner de soi. People pour Sarkozy donc, alors que Jacques Chirac avait fait appel à Bettina Rheims, photographe à la carrière prolixe, publiée dans Vogue entre autres, dont pour ses portraits de femmes célèbres.

La dépêche AFP

Mise à jour le 22 mai : photo officielle bien réalisée par Philippe Warrin donc. A l'instant dans "En aparté" sur Canal +, la journaliste de Capa Vanessa Schneider affirme que les photographes qui suivaient Sarkozy depuis longtemps, comme Elodie Grégoire, "ont été évincés au profit de Philippe Warrin par Cécilia Sarkozy". Pour preuve peut-être, Philippe Warrin, aussi par le passé photographe de la Star Academy ;-) avait aussi réalisé la photo officielle pour l'affiche de campagne du candidat Nicolas Sarkozy.

Cela semble souligne de façon de plus en plus certaine combien Sarkozy veut donner une image people - opération séduction oblige - à son personnage de président.

jeudi 17 mai 2007

Les journalistes Catherine Pégard et Myriam Lévy dans le staff de l'Elysée et de Matignon

Faut-il s'en inquiéter ? Cet article paru dans "Le Monde" d'hier révèle que Nicolas Sarkozy et François Fillon (officiellement nommé premier ministre ce matin au lendemain de l'intronisation officielle de Sarkozy, pour mémoire) ont proposé aux journalistes Catherine Pégard (Le Point) et Myriam Lévy (Le Figaro) de rejoindre respectivement le staff de l'Elysée et de Matignon en tant que conseillères en communication.

Philippe Ridet exagère peut-être dans son papier ;-) en affirmant que les longs articles politiques de Catherine Pégard, jusque là directrice de la rédaction du "Point", étaient devenus une mine d'informations pour les journalistes eux-mêmes qui glanaient dans ces articles, au détour d'une phrase ou d'une anecdote, la matière de leurs sujets à venir, mais il est clair que, depuis de nombreuses années, elle était devenue une journaliste politique incontournable, avec un des carnets d'adresses politiques les plus enviés.

C'est en tous cas une des premières fois qu'un gouvernement qui s'installe débauche des journalistes politiques en vue... et les invite à passer de l'autre côté du miroir. Il est plus courant de voir des journalistes influents accepter des missions de conseil en communication (parfois discrète, en tous cas grassement rémunérées), comme Jean-Claude Narcy (ancien présentateur de JT de TF1, où il n'assure plus que, rarement, la présentation d' "émissions spéciales"), qui travaille à l'agence de com' Expression Conseil.