Miscellanees.net - blog prolixe pub, marketing & conso, high tech, innovations

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 11 juillet 2010

Les couv' de la semaine: SVM et Eco-techno

Deux couv' pour cette semaine, après une assez longue absence sur ce blog due entre autres à beaucoup de boulot, des surprises diverses, et la réédition de mon livre ''Tout sur le Web 2.0'', qui aborde un peu plus le "Web 3.0" et les réseaux sociaux à l'heure de la géolocalisation (j'y reviendrai).

"SVM": the last one

svm

J'ai retenu deux couv' de presse tech pour cette semaine: d'abord SVM. Si ce n'est déjà fait, ruez-vous dans les kiosques, et achetez-le! Malheureusement, le numéro est collector: c'est le dernier numéro de l'un des meilleurs mensuels informatiques. Il y a quelques semaines, sa nouvelle maison-mère, le groupe NextRadio TV, annonçait la fin de sa parution, tout comme pour ''PC Informatique''.

Un numéro qui clôt "une série de 294 numéros et une histoire de 25 années passionnantes", souligne Delphine Sabatier dans son édito. Dans ce dernier numéro, la couv' est prospective, dédiée aux innovations les plus prometteuses pour le futur. 25 "idées pour le futur" donc, qui vont de l'identité virtuelle à la reconnaissance gestuelle, en passant par les robots, les cyborgs, la génétique, la gratuité... Passionnant.

A partir de la rentrée, SVM sera "fusionné" avec L'Ordinateur individuel: plusieurs journalistes de SVM y conserveront leurs fonctions, dont Delphine Sabattier et Christopher Ciminelli (rédac en chef et rédacteur en chef adjoint)

"Eco-techno": le pari du mag high-tech + développement durable

ecotechno

Un nouveau-venu cette fois, le trimestriel Eco-techno, dont j'ai reçu le premier numéro cette semaine. Un mag en papier épais, maquette élégante, vendu 4 €, tiré à 50 000 exemplaires pour ce premier numéro. Relativement peu de pub (une dizaine pour une pagination de 96 pages), il est édité par la société Le Monde du Regard, déjà éditrice de plusieurs titres spécialisés, comme Images Magazine, le Monde de l’Image, le Monde de l’Optique, Images Magazine Fnac et photobusiness.fr.

Pages d'ouverture sympas avec des doubles "Les zoom photo", suivies d'actus, d'un dossier (plutôt attendu sur les "éco-technos attitudes" (comment limiter sa conso d'énergie, quelles technologies "durables" émergent), une interview de Cécile Duflot), le recyclage des mobiles, un reportage en images sur le recyclage...

S'ensuivent des tests produits pour une vingtaine de produits phares, avec bien sûr des tests écologiques effectués en laboratoire, en partenariat avec le site Les numériques, dont pour l'iPad dans ce premier numéro.

Un mag intéressant, qui aborde le sujet en vogue du développement durable sous le prisme techno/tech: juste, je me demande s'il séduira le grand public... Et s'il s'enrichira de davantage de sujets innovation/R&D comme le fait déjà Wired par exemple.

dimanche 6 juin 2010

La couv' de la semaine: La Vie

photook.jpg

Eh oui, cette-fois ci j'ai décidé de vous parler de La Vie, qui se définit comme un "hebdo chrétien d'actualité". Je le lis assez rarement - en fait quand je suis de passage chez mes parents - mais c'est un bon canard qui mérite à être davantage connu. Mine de rien, cet hebdo se porte bien: intégré au sein du groupe Le Monde depuis le rachat par ce dernier du groupe La Vie / Télérama, c'est un des rares titres à avoir été bénéficiaires en 2009.

En termes de ligne éditoriale, il incarne très bien la mouvance progressiste (de gauche) au sein des catholiques. Détrompez-vous, le titre n'est pas si poussiéreux qu'il peut en avoir l'air à première vue... N'hésitant pas à prendre ses distances, à l'occasion, envers la ligne officielle de L'Eglise (par exemple lors du débat du PACS, ou face à la position de Jean-Paul II sur les capotes).

Là, La Vie a sorti une enquête de fond, comme on en voit très rarement dans la presse catho. D'ailleurs, la couv' accrocheuse - ce qui n'est pas dans leurs habitudes - est à l'avenant : sur fond noir, avec la photo d'un Jean-Paul II vieillissant entouré de prêtes assez space, l'hebdo annonce une enquête exclusive sur "comment quatre Papes se sont fait berner". Il revient sur le mouvement des ''légionnaires du Christ'', une très discrète mouvance au cœur d'un scandale qui a explosé ces derniers mois, au point d'éclabousser le Vatican même. Le leader de cet étrange mouvement, Marcial Maciel, qui est parvenu à garder les faveurs du Vatican durant 60 ans, était coupable d'abus sexuels, de pédophilie, de plagiat, d'omerta, de manipulations diverses, de détournements de fonds et corruption...

L'hebdo ne prend pas de gants dans cette enquête au long cours, très riche, et passionnante. On y découvre donc les dessous du mouvement des Légionnaires du Christ, qui a bénéficié d'une incroyable indulgence de l'Eglise, et qui est très structuré: international, avec 70 000 membres implantés dans 22 pays, avec des centres d'études, une branche laïque, Regnum Christi, une agence de presse, Zenit...

Un vrai travail d'investigation. D'autant que celle-ci, en creux, remet profondément en cause les méthodes du Vatican. Une enquête qui pourrait contribuer à une dissolution de ce mouvement, exigée par l'hebdo dès son edito. Chapeau donc...

mardi 1 avril 2008

Petite sélection spéciale 1er avril

Youplà, 1er avril oblige, une petite sélection des meilleurs articles - poissons articles dans la presse en ligne du jour...

Avec d'abord Vnunet.fr, qui a imaginé que Sarkozy voudrait nationaliser les réseaux de fibre optique, "pour favoriser la mutualisation des réseaux très haut débit".

A noter aussi, ce poisson (assez sage) de Rue89 sur le lancement d'une mission par l'Elysée... pour sauver le point-virgule ;)

En tant que nordiste (ou ch'ti si vous préférez), ce poisson d'Avril de CBNews sur la volonté du conseil régional du nord Pas-de-Calais de créer un "ch'ti Land", une sorte de parc d'attractions ch'ti, en surfant sur la vogue de "Bienvenue chez les ch'tis",m'a laissée un peu perplexe... A vous de juger.

"L’incroyable succès populaire du film "Bienvenue chez les Ch’tis" (plus de 16 millions de spectateurs) semble avoir donné des idées aux élus de la Région Nord Pas-de-Calais. Le président du Conseil régional, Daniel Percheron, aurait annoncé qu’un parc d’attraction baptisé Ch’ti Land devrait voir le jour d’ici à fin 2009. Les élus locaux souhaitent réactiver un projet qui avait été enterré voici quelques années à cause d’un plan de financement insuffisant. "Le phénomène de société qu’est devenu le film de Dany Boon et le coup de projecteur qu’il a apporté à la région et à ses habitants nous laissent penser que les conditions sont désormais réunies pour boucler le projet" nous a confié une source proche du dossier"...

Bien aimé la Une du jour du JDNet (retrouvée spécialement pour vous en fouillant un peu, accessible ), avec l'ensemble des articles et brèves du jour qui étaient tous poissons d'avril. Have fun...

lundi 25 février 2008

"Britney Spears à cash trash"

Britney

Papier très bien tourné dans Libé d'aujourd'hui sur le "phénomène" Britney Spears, à lire . Ou comment une starlette, qui illustra un temps la quintessence de la société US, née dans le giron des émissions pour enfants de Disney, catapultée à 16 ans - il y a dix ans - jeune icône sexy de la musique pop-mainstream FM, est retombée aussi vite... Et continue de fasciner dans sa fuite en avant., sous l'oeil avide des paparazzis et des internautes. Alors que la jeune star déchue continue pèse encore plus de 100 millions de dollars, selon le magazine Forbes, qui évalue à 737 000 dollars ses revenus mensuels. En résumé: "Autour de sa figure de star, le système médiatique contemporain - conjuguant la vitesse globalisée d’Internet et l’appétit croissant des publics mondiaux pour l’information people - s’est emballé pour atteindre une sorte de comble morbide".

Au passage, vous vous souvenez sans doute de cette image qui a fait le tour du monde, de février 2007, lorsqu'elle est allée se raser les cheveux dans un salon de coiffure, en pleine nuit, suivie par une horde de paparazzis... Coup de folie ? Dans sa chronique du dernier numéro de Technikart, Virginie Despentes rappelle que les cheveux conservent pendant des mois toute trace de stupéfiants... Or Britney est alors en pleine guerre contre son ex-mari Kevin Federline, qui veut alors la garde de ses enfants, et surtout beaucoup d'argent. Qui la menace de faire analyser ses cheveux, pour qu'ils révèlent exactement ce qu'elle prend au niveau défonce. D'où sa décision de foncer chez un coiffeur en pleine nuit.

mercredi 15 août 2007

"It's an Ad, Ad Ad world" (NY Times)

Dans ma revue de presse, cet intéressant article publié début août dans le NY Time (article en accès libre après avoir rempli un formulaire d'abonnement), qui fait un focus sur la stratégie du groupe de pub Publicis, qui a racheté plusieurs agences ces derniers mois.

un des points intéresants de l'article : Maurice Lévy, le patron de Publicis, "a un penchant pour de grandes ambitions, déclarant ainsi ne pas vouloir être en compétition avec Google - néanmoins, il veut que Google aie besoin de Publicis".

vendredi 15 juin 2007

"Cécilia affiche sa différence" pour Paris-Match

Après Guy Carlier dans sa chronique sur France Inter hier matin, c'est aujourd'hui 20 Minutes qui épingle dans cet article le bel exercice d'hagiographie de "journalisme" auquel s'est livré Laurence Masurel, "journaliste politique" qui suit l'Elysée depuis un certain temps, dans le dernier numéro de Paris-Match.

Pour commenter le G8, elle commente longuement les tenues qu'a arborées Cécilia Sarkozy à cette occasion... dont une robe noire Alaïa, une manière de lutter contre les conséquences du réchauffement climatique et du refroidissement politique en faisant souffler un air nouveau sur le raout international, écrit carrément la journaliste. Stupide, insipide... je ne commenterai pas davantage cela ;)

dimanche 3 juin 2007

Media Predict, "Wall Street de la littérature"

"Les Inrockuptibles" en parlent dans leur n° de cette semaine, le concept du site Media Predict est pour le moins inédit : ils permet de spéculer sur la réussite éventuelle de livres (voire de disques) en attente de publication. Une manière de tenter d'anticiper leur succès (ou leur flop) potentiel... et leur retour sur investissement. La littérature est-elle devenue un business comme un autre ?

Créé en association avec la maison d'édition Simon & Schuster, le site met en vente des actions fictives pour 5 000 dollars, les futurs lecteurs donnant leur avis sur les livres proposés et peuvent en acheter les é"actions", explique les Inrocks. Si l'un des livres est publié, l'enchérisseur gagne 100 dollars par action...

En fait, ce concept est assez web 2.0 (ou "Internet participatif" - en gros, on demande à l'internaute de faire l'essentiel du boulot ;-). Mais cela peut permettre aux maisons d'édition de prendre la température sur la part de risque à publier un livre. A suivre...

mercredi 30 mai 2007

La Russie nie le réchauffement climatique

Glaçant, ce court article du Figaro, qui relate le point de vue de la Russie, premier producteur mondial de pétrole brut et de gaz, sur le réchauffement climatique. Pour son n°2, Sergueï Mironov, président de la Haute Chambre du Parlement, « les émissions de dioxyde de carbone n'ont aucun effet sur le climat.». Rien de moins. Lors de la conférence « La Russie et le protocole de Kyoto », la semaine dernière à Saint-Pétersbourg, il a défendu la thèse de certains chercheurs russes qui estiment que la planète se refroidit.

Ce qui rappelle la thèse défendue par certains conservateurs américains (proches des créationnistes entre autres), qui nient en bloc le réchauffement climatique, à l"appui de contre-études financées par des lobbies - industiels notamment, et des organisations - listées ici par MotherJones - directement financées par ExxonMobil, qui cherchent à démonter les résultats des experts du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat, la principale source d'informations sur le changement climatique). Le documentaire" Jesus Camp", consacré aux évangélistes américains, donne d'ailleurs un aperçu de ce rapprochement des "neo-cons" qui nient le réchauffement, des créationnistes et des évangélistes.

vendredi 25 mai 2007

"Les politiques rajeunissent sur papier glacé" (20 minutes)

Certains critiquent encore les quotidiens gratuits, il n'empêche, je trouve qu'ils s'améliorent, notamment "20 minutes". Allez jeter un oeil à ce billet très drôle, assez incisif, qui ironise sur les clichés "so glamour" et à la Kennedy de la famille recomposée Sarkozy, publiés dans le dernier n° de Paris-Match, qui semblent avoir été un peu retouchés... "Cécilia, 50 ans, a perdu ses rides et tous ont les yeux émeraude, comme si un rayon vert les avait éblouis", s'amuse 20 minutes. A l'origine de ces photos... Philippe Warrin, le nouveau protégé de Nicolas et Cécilia Sarkozy, comme j'en parlais . Je vous recommande d'ailleurs de consulter son book en ligne, qui est assez... vulgaire édifiant. On est loin du photojournalisme...

Au passage, parmi les nombreux commentaires sur la photo officielle du président Nicolas Sarkozy, une rumeur circule avec insistance sur un forum de discussion de journalistes, selon laquelle la photo officielle (prise avec un appareil numérique, forcément), aurait été retouchée.

mardi 8 mai 2007

Une jurisprudence pour protéger des cafés éthiopiens face à Starbucks

Fait assez inédit en matière de propriété intellectuelle, l'Ethiopie, premier producteur d'Afrique de café, a remporté une petite victoire face à la multinationale US Starbucks, en déposant des marques sur trois espèces uniques de ses cafés, Yirgacheffe, Sidamo et Harar Des marques enregistrées dans les pays consommateurs, qui sont en train de les reconnaitre. Starbucks a fini par plier à son tour ,après une longue polémique, en acceptant l'accord de licence. Une véritable jurisprudence, qui pourrait faire date, comme le relate Libération dans cet intéressant article.

lundi 26 mars 2007

"No sex, please, we're French" (NYTimes)

C'est dans le très sérieux New York Times, dans un article au ton acide (en accès libre après avoir rempli un formulaire), que Stephen Clarke, auteur de God save la France et de A year in the merde , analyse à sa manière la campagne électorale en France, qui prétend être une nation de rebelles, ayant guillotiné Louis XVI en 1793.

Il se désespère de la fadeur de la campagne en cours : alors que les candidats précédents (Chirac, VGE, Mitterrand) furent des bad guys{, aux aventures sexuelles notoires, rien de tout cela avec les candidats actuels - même si Nicolas Sarkozy avait donné quelques espoirs lors des allers-retours de Cécilia avec son amant d'alors, il y a deux ans, se désespère Stephen Clarke.

La campagne aurait pu être glamour et clintonesque, rien de tout cela, avec Bayrou, sorte de Prozac politique, qui semble intéresser davantage les Français que Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, duel dopé aux amphétamines, qui posent avec la jet set quand Bayrou pose avec son tracteur, compare-t-il. Savoureux.

vendredi 23 mars 2007

Polémique sur Michael Moore

Lu dans Les Inrockuptibles de cette semaine, un couple de documentaristes de gauche, Debbie Melnyk et Rick Caine, a réalisé un documentaire sur Michael Moore, qui s'avère être un brulot sur les méthodes du réalisateur du très intéressant docu Bowling for Columbine. "Plutôt groupies de Moore, ils étaient partis pour lui consacrer une biographie". Mais leurs demandes d'interviews ont été repoussées par Moore, "et ils se font traiter comme Moore l'est dans ses films, virés, micros et caméras écartés", raconte Les Inrocks. Dans Manufacturing Dissent, qui commence à faire du bruit aux US depuis sa première le 10 mars, semble tailler en pièces la légende Moore, son parcours, son professionnalisme, déjà apparemment sujet à caution dans les écoles de journalisme US. Sortie en France attendue lors du festival de Nyon en avril, puis à Paris en juillet.

lundi 19 mars 2007

Clarins cloué au pilori par la DGCCRF pour son spray Expertise 3

J'ironisais le mois dernier, dans ce billet, sur la dernier trouvaille du groupe de cosméto Clarins, Expertise 3P, cette " brume écran " qui ressemble à de l'eau - vendue 40 euros les 100 ml ;-) - censée nous protéger des agressions produites par les "ondes électromagnétiques artificielles" émises par les téléphones portables, bornes Wi-Fi, fours à micro-ondes ou radio-réveil.

Dans un article dans son édition du 14 mars, "Le Monde" nous apprend que "la direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), alertée par l'Institut national de la consommation (INC), confirmait, mardi 6 mars, avoir lancé une enquête " afin de vérifier le bien-fondé des allégations figurant sur l'étiquette et dans la publicité de ce produit ". A suivre, donc...