Hype cycle Gartner

Dans son étude annuelle sur le Hype Cycle (merci Denis de me l'avoir signalée, et de la décrypter sur le BlastBlog), l'institut Gartner confirme ce que beaucoup avancent depuis quelques mois : la disgrâce de plusieurs services-clés du Web 2.0, tels que les blogs (cf la fermeture de certains blogs dits "d'influence", tels que celui de Versac), les difficultés financières de plusieurs réseaux sociaux (comme YouTube ou Facebook), les critiques sur la fiabilité de Wikipedia, qui incarna longtemps l'esprit collaboratif propre au Web 2.0... Vous me direz, je me tire une balle dans le pied en avalisant ce constat, alors que j'ai consacré un livre plutôt optimiste au Web 2.0 ;).

Allons un peu plus loin. Dans cette étude (méthodologie ), Gartner situe ainsi, dans une sorte de cycle de l'innovation, certains service en phase de "désillusion". Dont les blogs d'entreprise (ce qui me surprend... les entreprises françaises commencent juste à adopter cette démarche), les wikis (qui ont émergé dès 2002... mais n'ont peut-être jamais réellement décollé, mis à part Wikipedia), le RFID, le Web 2.0. En revanche, le social computing serait en phase de développement , tout comme le cloud computing (ie où il s'agit de considérer l'informatique comme une banale ressource de consommation courante - et pour cause : IBM a annoncé investir 300 millions de dollars pour proposer des services à la carte aux entreprises, pour installer 13 nouveaux centres serveurs). Prometteurs aussi à ses yeux, la réalité augmentée, et bien sûr le microblogging (avec Twitter certes, mais surtout Pownce et Plurk).

Gartner met aussi en avant ces outils qui deviendront, comme l'e-mail, des outils plateaux, donc qui deviendront utilisés au quotidien par les internautes. dont les plateformes de microblogging, les services de localisation, et les serivces web basiques" (dont on aurait aimé qu'ils soient définis plus précisément...).