unfollow_resp.jpg

Capture d'écran page Unfollow responsable / Capucine Cousin Miscellanees.net

Comment unfollower quelqu'un poliment sur Twitter ? (et même sur les autres réseaux sociaux). Et par extension, quelles règles de politesse s'appliquent sur un tel réseau social, lorsque l'on décide de prendre virtuellement congé de quelqu'un ? Il y a cette initiative un poil second degré, drôle, et tout à fait bienvenue, que je viens de repérer via Twitter (logique). Trois utilisateurs patentés de Twitter, @MVCDLM, @VChabrette et @Deraw_eu, on créé un "Formulaire d'unfollow", disponible sur un site dédié.

Le principe : sur le site unfollow-responsable.fr, une fois inscrite l'adresse @ de la personne que vous avez décidé de ne plus suivre sur Twitter, vous cochez une des cases, où du même coup, vous expliquez votre choix. Là, les formules sont imprégnées d'humour et de diplomatie, mais dans les faits, vous vous mouillez en justifiant et assumant votre choix (entre l'unfollow pour cause d'humour lourd, d'attention whore, d'absence de follow-back... Une manière de responsabiliser le twittos. Après, vous le signez et vous devez attendre la décision de la personne concernée. Si elle accepte, elle disparaît de vos abonnements. Si elle refuse, eh bien...

Netiquette

L'intérêt est que cette initiative met en relief la nouvelle Netiquette, les règles de politesse propres à Twitter apparues implicitement au fil des années - il faut se rappeler que Twitter est devenu réellement populaire (notamment chez les médias) avec l'affaire DSK, en mai 2011.

Est donc considéré comme impoli, notamment, l'"humour en déclin", l'attention-whore, la "lourdeur intensive", et l'absence de follow-back. Pour moi ce dernier point est discutable: je ne me formalise pas si des gens que que je suis ne me suivent pas. A mes yeux, il y a plus une dimension pratique, de "veille media", dans les gens que je choisi de suivre sur Twitter - je me constitue mon fil de veille, d'actus en continu personnalisé en choisissant de suivre certaines personnes sur Twitter, selon le type d'infos qu'elles y partagent. Même s'il y a aussi une dimension personnelle, affective: selon ce critère, je suivrai des proches, des amis, des collègues... En revanche, est-ce que je suivrai les gens que je n'apprécie pas dans la vraie vie ?

En tous cas, ce formulaire implique une sorte de formalisation des relations virtuelles sur Twitter: après tout, retweeter quelqu'un, "liker" se propos, le citer est aussi un facteur de popularité (tout comme jadis, le mentionner en Follow Friday). Mais en l'état actuel des choses, les personnes unfollowent en douce, sans explication, souvent au gré des tris effectués de temps en temps (surtout lorsqu'on s'aperçoit que son fil Twitter devient surchargé). Là, cela permet aux personnes unfollowées de comprendre pourquoi.